97. Que doit-on faire si le temps alloué par la direction est de 30 ou 60 minutes seulement ?

Les compromis à réaliser dans ce cas sont discutés en section 8. 10. du document SOBANE:

Dans certains cas encore, la durée accordée sera inférieure à 2 heures. Trois attitudes sont alors possibles:

  1. Soit parcourir l'ensemble du guide en s'arrêtant à un simple constat, espérant pouvoir lors d'une seconde réunion rechercher des solutions;
  2. Soit ne parcourir que certaines rubriques en recherchant des solutions à ces seuls aspects;
  3. Soit survoler l'ensemble des rubriques avec la recherche de solutions.

Le but doit être d'initier quelque chose de nouveau qui puisse séduire par son efficacité et sa simplicité. Nous pensons dès lors que:

  • La première attitude est la plus mauvaise: elle correspond à ce qui est le plus souvent fait: les problèmes sont soulevés, mais ne trouvent aucune ébauche de solution. La seconde réunion n'est jamais tenue et la démarche n'a entraîné que plus de vains espoirs et de déceptions
  • La seconde attitude n'est pas la plus heureuse: les problèmes sont vus de façon partielle et le groupe n'a pas pu s'exprimer sur l'ensemble de ce qu'il vit. Un avantage majeur du guide Déparis est perdu: la globalisation des problèmes.

La troisième attitude nous paraît le meilleur compromis: le guide aura alors été préparé pour retenir à peu près toutes les rubriques et, dans chacune, les points les plus essentiels.

Le fait que le temps alloué soit limité témoigne peut-être indirectement du fait que l'entreprise n'est pas prête à aborder l'ensemble des facteurs psychosociaux. Les cinq dernières rubriques ne doivent cependant pas être supprimées, mais peuvent être raccourcies fortement.

98. Pour maintenir la production ou le service vis à vis du client, il est nécessaire souvent de faire venir les opérateurs en dehors de leurs heures de travail. Quid du paiement du salaire et des heures supplémentaires ?

La décision est à prendre par l'entreprise, le coût direct et indirect des réunions étant à mettre en balance avec les résultats. Il est évidemment assez difficile de comparer des dépenses à court terme chiffrables en EURO avec des gains futurs éventuels en bien-être du personnel et en production. Voir également la réponse à la question 28.

99. Il est très difficile de respecter les 2 heures, en tout cas lors d’une première réunion s'il faut présenter les participants, expliquer la méthode etc. …

Il n'est reste pas moins vrai que la durée de 2 heures ne peut être dépassée sans un accord explicite et enthousiaste de la direction et de toutes les parties. Comme énoncé en section 8. 10. du document SOBANE, la durée de 2 heures doit être respectée, même si les différents points ou aspects des grilles du guide n'ont pas été abordés. Au-delà de 2 heures, la fatigue augmente, le rendement de la réunion diminue de manière importante et la réunion commence à paraître exagérément coûteuse aux yeux de la direction et de la ligne hiérarchique. On peut aussi penser que les aspects discutés pendant ces 2 heures sont les plus importants de sorte que la poursuite de la réunion n'est pas indispensable. La remarque suivante peut aussi être formulée: si une rubrique prend trop de temps, cela signifie sans doute qu'il faut passer au niveau suivant, l'Observation.

  • Analyse des risques - Documentation externe

    Steunpunt RI&E-instrumenten (Pays-Bas)

    Le ‘Steunpunt RI&E-instrumenten’ se compose d’un groupe de travail de la ‘Stichting van de Arbeid’ et d’un secrétariat exécutif, dépendant de l’’Organisatie voor toegepast natuurwetenschappelijk onderzoek’ (TNO). Le Point d’appui a été créé avec le soutien du Ministère néerlandais des Affaires sociales et de l’Emploi.

    Le site internet propose des informations actualisées et fiables, notamment les états des lieux les plus récents en matière d’instruments ‘Risico Inventarisatie en Evaluatie’ (RI&E) pour l’inventaire et l’évaluation des risques, et leurs agréments. Ce faisant, les employeurs peuvent trouver rapidement et assez aisément un instrument RI&E adapté, leur permettant de satisfaire ainsi à leurs obligations.

    Plus d’informations en néerlandais sur le site du Steunpunt RI&E.

    Dossier Évaluation des risques professionnels (INRS – France)

    Sur le site de l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS), le dossier Évaluation des risques professionnels.

    Branche prévention SuvaPro (SUVA - Suisse)

    La SUVA est une entreprise indépendante de droit public assurant près de 123 000 entreprises, soit 1,97 millions d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles.

    Plus d’informations sur le site de SUVA dans la rubrique Suva > Prévention > Travail: Le travail en sécurité.

  • Analyse des risques - Réglementation

    Plus d’informations à ce sujet et les textes réglementaires sont disponibles sur le site du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, dans la rubrique Thèmes > Bien-être au travail > Principes généraux > Principes généraux relatifs à la politique du bien-être.

  • Questions parlementaires

  • 379 Chambre - La sécurité de la production des véhicules à moteur électrique